Les larmes de Marie-Antoinette, roman de Juliette Benzoni

cvt_les-larmes-de-marie-antoinette_5330

L’action se déroule peu après la crise de 1929 (à laquelle il est très rapidement fait allusion ici ou là au cours du roman) dans les milieux de la haute société aristocratique. Désireux de collecter des fonds afin de financer la restauration de certaines parties du château de Versailles, un groupe d’amis organise une exposition des bijoux et autres parures de Marie-Antoinette, dont les larmes qu’elle portait aux oreilles, mais l’événement déclenche une série de meurtres et un vol.

Les victimes sont des descendants des personnes ayant contribué à l’arrestation de la reine. Les biens dérobés sont les larmes, dont il s’avère qu’une des deux est une copie. Le voleur réclame l’original, sous peine de poursuivre ses assassinats. Hélas, les autorités ne parviennent pas à mettre la main sur le joyau et le truand excédé accentue sa pression en procédant à un enlèvement, annonçant qu’il mutilera peu à peu sa victime en envoyant à la police les doigts, les oreilles et le nez de sa prisonnière tant qu’il n’aura pas obtenu ce qu’il exige.

L’histoire se terminera bien, après de nombreux rebondissements. Le registre du texte n’est pas le drame mais l’aventure enjouée et le polar débridé, sur une toile de fond historique. Hélas, on s’y perd un peu. Le fil est embrouillé. Les personnages sont trop nombreux et le style est désespérément plat. De surcroît, les protagonistes sont caricaturaux, l’humour est limité et l’émotion totalement absente. On comprend que l’auteur ne visait pas le cœur du lecteur. On comprend qu’il n’a pas voulu créer des personnages mais de simples héros dont il n’a pas cherché à étoffer le caractère et la psychologie. On comprend qu’il a voulu se cantonner à un roman de genre. Nous aurions aimé cependant qu’il prenne la peine de le transcender, ou au moins de l’élever un peu.

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *