La littérature française est sauvée !

14351613571186_photo_hd_22424

Un vaudeville traditionnel, dans une écriture limpide et sans brio. Les situations sont tellement clichées, vues et revues depuis des siècles que le scénario est plus que prévisible. Alice et Paul ont invité à dîner un couple d’amis, Michel et Laurence. Juste avant leur arrivée, Alice veut décommander car elle a vu Michel embrasser une autre femme. Le dîner aura tout de même lieu. On découvrira peu à peu que Michel est l’amant d’Alice et que Laurence est la maîtresse de Paul. Quelle affaire ! Quelle imagination ! Ce Zeller, quel prodige ! La littérature française est sauvée !

 

 

Pour marque-pages : Permaliens.

Une réponse à La littérature française est sauvée !

  1. Bessora dit :

    Sauvée ! Sauvée ! Sauvée !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *