Le carrefour invisible, une chronique française, par Fabrice Lardreau

carrefour invisible

Ce livre s’inscrit à la croisée de l’enquête sociologique et du récit autobiographique. Passionné par le cinéma de Truffaut, Fabrice Lardreau a gardé en tête l’image sur laquelle s’ouvre le film « L’argent de poche », dont la première scène fut réalisée à Bruère Allichamps, où se situe le centre de la France. Il part à la recherche de ses habitants et les interroge à la fois sur le tournage, sur le village et sur leurs vies personnelles.

Outre ces témoignages, il nous rapporte quelques détails historiques sur les lieux, dont il étudie la carte électorale, mais aussi des anecdotes sur le travail du cinéaste, notamment racontées par l’une de ses filles, qui contribua à «L’argent de poche» en tant que script.

D’un ton alerte et non dénué d’humour, il compose ainsi un texte souvent touchant, surtout lorsqu’il évoque ses rapports avec son propre père.

Avec ce dixième livre publié, l’auteur nous offre un petit OVNI littéraire. A découvrir.

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *